20 June 2024

Calendrier sportif 2024 : Les stratégies promotionnelles des opérateurs de jeux d’argent vont-elles vous enrichir ou vous ruiner ?



Stratégies promotionnelles des opérateurs de jeux d’argent et de hasard pour 2024

Stratégies promotionnelles des opérateurs de jeux d’argent et de hasard pour 2024

Rappel du cadre légal

Chaque année, les opérateurs de jeux d’argent et de hasard, sous monopole ou en concurrence, doivent soumettre à l’approbation de l’Autorité nationale des jeux leur stratégie promotionnelle. L’ANJ examine celle-ci au regard des objectifs de la politique de l’Etat en matière de jeux d’argent et de hasard et, plus particulièrement, la prévention du jeu excessif ou pathologique et la protection des mineurs.

Lors de l’examen de ces stratégies promotionnelles, la grille d’analyse de l’ANJ tient compte de l’équilibre à trouver entre le recours légitime à la publicité par les opérateurs pour promouvoir l’offre de jeu légale et la nécessité de ne pas encourager le jeu excessif ou pathologique et protéger les mineurs.

Analyse des stratégies et approbations assorties de conditions

L’ANJ a réalisé une analyse des stratégies promotionnelles pour 2024 des 16 opérateurs en ligne agréés et des 2 opérateurs sous droits exclusifs (FDJ et PMU).

En 2024, la plupart des opérateurs comptent poursuivre la stratégie mise en place en 2023, caractérisée par une volonté de rétention des joueurs, dans un contexte de forte activité sportive autour de l’Euro et des JO.

Rejet partiel de la stratégie promotionnelle de WINAMAX pour le volet relatif aux gratifications financières

Enfin, le collège de l’ANJ a décidé de rejeter partiellement la stratégie promotionnelle de la société WINAMAX sur le volet relatif aux bonus et gratifications financières.

En effet, l’ANJ considère que la stratégie de la société présente, compte tenu du volume considérable de gratifications financières envisagé, de leur distribution permanente à chaque action de jeu et du fait qu’elles puissent être converties en pari ou en poker, un risque important d’intensification des pratiques de jeu, ce risque étant exacerbé chez les joueurs les plus fragiles.

La société WINAMAX devra déposer, au plus tard le 15 février 2024, un nouveau dossier de demande d’approbation consacré aux offres commerciales comportant une gratification financière.