20 June 2024

“Les Villes ont le pouvoir ultime sur les casinos : Révélations du président de Partouche” (12)

Comment une commune peut-elle accueillir un casino ? Quelle rentabilité des casinos de La Grande-Motte et de Palavas-les-Flots ? D’autres casinos peuvent-ils ouvrir sur la région ? Les réponses de Fabrice Paire.

Implantation des casinos de La Grande-Motte et Palavas-les-Flots: un contexte différent pour chacun

Les deux casinos de La Grande-Motte et Palavas-les-Flots ont célébré leurs 50 ans d’existence. Mais leur histoire d’implantation est bien différente. En effet, le casino de Palavas a été repris par le groupe Partouche en 1994, appartenant auparavant à d’anciens exploitants qui ont depuis quitté le marché français. Quant à La Grande-Motte, son intégration au groupe Partouche remonte à 2002, lors d’une bataille avec le groupe Accor pour le contrôle de l’Européenne des Casinos. Le groupe Partouche a alors enrichi son portefeuille de casinos, dont celui de La Grande-Motte.

La place des deux casinos au sein du groupe Partouche

Aujourd’hui, le casino de La Grande-Motte est devenu l’un des casinos majeurs du groupe, tant au niveau français qu’en interne. Benjamin Abou, qui en était le directeur, a rejoint la direction du groupe pour s’occuper de l’ensemble des casinos Partouche. Le casino de La Grande-Motte figure désormais dans le Top 15 des casinos français, ce qui est loin d’être anodin. Quant à Palavas, il s’agit également d’un établissement exceptionnel qui fonctionne très bien, surtout depuis la rénovation totale effectuée durant l’été 2022.

Les délégations des casinos de La Grande-Motte et Palavas

La délégation du casino de Palavas a été renouvelée le 1er novembre 2021 pour une durée de 20 ans. Pour ce qui est de La Grande-Motte, la délégation est en cours et sera renouvelée aux alentours de 2030. Chaque ville décide de la durée en fonction des projets et travaux prévus par le candidat à la délégation. À La Grande-Motte, la délégation actuelle dure 20 ans.

L’évolution des casinos au fil du temps

Le casino de La Grande-Motte a été précurseur dans le développement des jeux électroniques, notamment la roulette anglaise. Cette décision s’est avérée judicieuse puisque cela a permis de rajeunir considérablement la clientèle du casino. En effet, les jeunes joueurs s’intéressent également aux autres formes de jeux, notamment les tables avec de vrais croupiers. Ainsi, La Grande-Motte a été en pointe dans ce domaine, comptant plus de 100 terminaux de jeu électronique à ce jour.

Le groupe Partouche a connu des difficultés financières, mais a su rebondir

Le groupe Partouche a connu une période difficile en 2008 avec l’interdiction du tabac dans les établissements publics en France. Cela a entraîné une baisse de 20 à 25% du chiffre d’affaires des casinos. Malgré cela, les casinos continuaient à bien fonctionner et ont permis au groupe de surmonter ses difficultés financières. La progression remarquable du casino de La Grande-Motte grâce à son déménagement et à ses nouveaux équipements a soutenu cette restructuration.

Les chiffres des deux casinos

En termes de fréquentation, le casino de Palavas a enregistré un peu plus de 180 000 entrées l’année dernière, tandis que La Grande-Motte en comptait près de 420 000. Il est important de noter que le casino de Palavas était en travaux pendant plus de la moitié de l’année, ce qui a impacté sa fréquentation. En temps normal, il dépasse les 200 000 entrées. La grande salle de spectacles de La Grande-Motte et les événements tels que les tournois de poker contribuent également à une fréquentation soutenue. En ce qui concerne le produit des jeux, Palavas a généré 15,4 millions d’euros l’année dernière, tandis que La Grande-Motte a atteint 33,8 millions d’euros.

La saison estivale n’est pas le seul moteur de l’activité

Les deux casinos fonctionnent toute l’année, avec un pic de fréquentation en été dû à la curiosité des visiteurs. Mais les casinos sont désormais devenus un lieu de divertissement à part entière, attirant le public tout au long de l’année. L’été n’est donc pas une période fondamentale pour leur activité.

Un casino à Montpellier ?

Montpellier ne remplit pas les critères nécessaires pour accueillir un casino. En effet, selon ce que l’on appelle “l’amendement Chaban” de Jacques Chaban-Delmas, seules les villes principales d’une agglomération de plus de 500 000 habitants, avec certains équipements culturels, peuvent prétendre à accueillir un casino. Montpellier n’est donc pas éligible pour le moment.

En conclusion,

Les casinos de La Grande-Motte et Palavas-les-Flots sont des établissements prospères, qui contribuent au dynamisme du groupe Partouche. Leurs différences d’implantation et de développement témoignent de la diversité du secteur. Que vous soyez joueur ou simplement curieux, ces casinos sont des lieux de divertissement à découvrir tout au long de l’année. Alors n’hésitez plus, laissez-vous tenter par une partie de jeux et vivez l’expérience unique qu’offrent ces établissements de renom. Si vous êtes plutôt intéressé par l’histoire et les coulisses de ces casinos, vous trouverez également votre bonheur grâce aux différentes visites et animations proposées. Dans tous les cas, une chose est sûre : ces deux casinos n’ont pas fini de vous surprendre !