3 October 2023

Casino Partouche de Berck : scandale de la révocation de concession le 25 août 2023 ! (1)

La nouvelle est tombée comme un coup de tonnerre dans le monde des casinos ! Le Tribunal administratif de Lille a rejeté l’avis de concession attribué au groupe Partouche pour la gestion du casino de Berck-sur-Mer. Une décision qui a surpris tout le monde, y compris les joueurs expérimentés comme moi.

En tant qu’ancien joueur de casino, je peux vous dire que ce genre de situation est extrêmement rare. En fait, je ne me souviens pas d’un seul cas où un avis de concession de casino a été rejeté. C’est peut-être même du jamais vu ! Les bras m’en tombent, littéralement.

Ce qui est encore plus étonnant, c’est que le groupe Partouche est un partenaire historique de la vie locale de Berck-sur-Mer depuis 1991. Son apport économique à la commune représente même 15% du produit des jeux reversés à la ville. Autant dire que c’est un acteur essentiel de la région !

Pourtant, certains aspects de cette affaire posent question. Notamment la durée de concession particulièrement courte de seulement 5 ans et 10 mois. On nous dit que c’est pour permettre d’envisager d’éventuels projets d’aménagements. Mais soyons honnêtes, l’établissement de jeux berckois ne manquait pas d’aménagements ces dernières années. Il a subi une véritable métamorphose !

Il semblerait que d’autres groupes de casinotiers aient aussi relevé ce point. La Société Grand Casino de Dinant, du groupe Infiniti-DRGT, était également candidate pour cette concession. Et elle dénonce, à juste titre, un manque d’équité dans le traitement des candidats. Les Wallons ont d’ailleurs déposé un recours devant le Tribunal administratif. Ils estiment que les candidats ne sont pas traités sur un pied d’égalité. Et honnêtement, ça se discute !

Car il faut admettre que la durée de concession fixée par la municipalité ne permettait pas à un candidat en dehors du groupe Partouche de réaliser les investissements nécessaires pour faire une offre alternative sérieuse. Ce manquement au principe d’égalité de traitement des candidats est préjudiciable pour la Société Grand Casino de Dinant.

Maintenant, il faudra attendre l’approbation d’une prolongation d’un an de la concession actuelle et le lancement d’un nouvel appel d’offres. Espérons que cette fois-ci, tous les candidats seront réellement mis sur un pied d’égalité.

En conclusion, cette affaire du casino de Berck-sur-Mer est vraiment surprenante et inédite dans le monde des casinos. Elle met en lumière les limites du système de concession actuel et soulève des questions sur l’équité de traitement des candidats. Si vous êtes un joueur de casino, je ne peux que vous conseiller de suivre de près l’évolution de cette affaire. Parce qu’au final, c’est vous, les joueurs, qui pourriez être les premiers impactés par cette décision.

Alors, n’hésitez plus à vous informer et à vous exprimer sur ce sujet. Si vous êtes aussi étonné que moi de cette affaire, faites-vous entendre ! Parce que c’est ensemble que nous pourrons faire évoluer les choses et garantir un environnement de jeu équitable pour tous.

En somme, cette histoire de casino de Berck-sur-Mer est un véritable coup de tonnerre dans le monde des casinos. Elle met en lumière les dysfonctionnements du système de concession et soulève la question de l’équité de traitement des candidats. Espérons que cette affaire servira de leçon et permettra d’améliorer les choses à l’avenir. En attendant, restons attentifs et continuons à profiter de notre passion pour les jeux de hasard de manière responsable et amusante !

(source : nordlittoral.fr/David Bonfy)