24 May 2024

Il était temps ! Les escrocs du casino de Pougues démasqués grâce à une astuce infaillible !

Des fraudeurs de l’extrême au tribunal de Nevers : une histoire de tricherie à la roulette anglaise électronique

Une faille de sécurité à exploiter, une complicité bien orchestrée et voilà nos trois hommes devant le tribunal correctionnel de Nevers pour avoir trafiqué une roulette anglaise électronique au Casino de Pougues-les-Eaux. Entre juin 2021 et août 2023, ces experts en arnaques ont mis en place une fraude constante et déterminée qui leur a permis de dérober entre 70 000 et 250 000 euros !

La faille qui a tout changé

Tout a commencé avec un technicien du casino, qui, après des années à s’occuper de la maintenance, a découvert par hasard une faille de sécurité sur la roulette anglaise électronique. L’alarme ne se déclenchait pas lorsqu’une pièce en particulier était utilisée. C’est à partir de là qu’ils ont monté leur plan diabolique. Le technicien trafiquait la roulette pendant qu’un complice jouait et choisissait le numéro sur lequel la bille allait tomber. Une véritable équipe de choc !

Une organisation millimétrée

Nos trois compères ne laissaient rien au hasard. Ils jouaient une à trois fois par mois pour ne pas éveiller les soupçons et vérifiaient soigneusement le montant de leurs gains pour ne pas dépasser une certaine somme. Le samedi était leur journée préférée, car le volume de jeux est plus important. Mais ils étaient astucieux et privilégiaient le matin, où il y avait moins de monde et moins de risques d’être repérés. Ils étaient de véritables ninjas de la tricherie, opérant lorsqu’ils étaient seuls avec des collègues moins vigilants. Une vraie ode à la discrétion !

Des aveux sincères

Malheureusement pour nos escrocs en herbe, leur petit manège a pris fin en août dernier. Le casino a commencé à se douter de quelque chose, les gains se situant toujours à la limite du seuil autorisé et les numéros de la roulette tombant un peu trop souvent sur les mêmes chiffres. La vidéosurveillance a confirmé les soupçons et le trio a donc été arrêté. Ils ont d’ailleurs entièrement reconnu les faits devant le tribunal.

Les débats font rage

Le casino estime son préjudice à près de 250 000 euros, mais les avocats des prévenus contestent cette somme. Entre les périodes de fermeture à cause du Covid, les interdictions de jeu et les pertes dans d’autres jeux d’argent, selon eux, la somme dérobée serait bien inférieure. Les prévenus assurent d’ailleurs ne pas avoir vraiment profité de l’argent volé. La plupart a été utilisée pour rembourser des dettes de jeu, et le reste a été perdu dans des paris sportifs et des tables de poker.

Des sanctions à la hauteur ?

La procureure ne laisse pas passer les faits. Elle souligne la persistance des agissements de l’instigateur et requiert dix mois de sursis avec un suivi de deux ans pour lui, ainsi que cinq mois de sursis pour son complice, accompagnés d’obligations de soins et d’interdictions de jeu. Quant au deuxième complice, qui ne s’est pas présenté à la barre, il risque cinq mois ferme. Le jugement sera rendu le 28 novembre prochain.

Conclusion

Après avoir découvert une faille de sécurité sur la roulette anglaise électronique du Casino de Pougues-les-Eaux, un technicien et ses complices ont mis en place une véritable fraude bien organisée. Ils ont réussi à dérober entre 70 000 et 250 000 euros avant d’être finalement arrêtés. Malheureusement pour eux, leurs belles heures de tricherie sont terminées et ils risquent de lourdes sanctions. Un avertissement pour tous les amateurs de jeux d’argent : le casino a toujours l’avantage, alors n’hésitez plus et jouez en toute légalité !