24 May 2024
Xbox : fermeture de studios, Game Pass pas rentable, vers une stratégie perdue d'avance ?

Stratégie de la Xbox compromise : fermeture de studios, Game Pass en péril ?







Microsoft et Xbox : Quand la confiance s’effrite…

Microsoft et Xbox : Quand la confiance s’effrite…

La descente aux enfers de Microsoft et Xbox

Avec la fermeture de 4 studios chez Bethesda, une communication catastrophique de la part de Sarah Bond et des déceptions chez les développeurs qui se sont fait racheter des milliards, Microsoft et la marque Xbox ne sont plus vraiment en odeur de sainteté aujourd’hui. Il faut dire que depuis quelques jours, le géant américain enchaîne les mauvaises nouvelles, les déconvenues et les prises de parole maladroites, pour ne pas dire catastrophiques, à tel point qu’à une semaine de la sortie de Hellblade 2, presque tout le monde a oublié que le jeu sortait, même au sein de chez Xbox j’ai envie de dire, puisqu’il n’y a aucun marketing autour du jeu. A quoi joue Microsoft ? Le géant américain a-t-il perdu la confiance de sa communauté ? Son business model basé sur le Game Pass est-il vraiment une bonne idée in fine ?

Les réactions dans l’industrie du jeu vidéo

Depuis une semaine maintenant, les marques Microsoft et Xbox ont vu leur image être salement écornée, même au sein de leur communauté et de leur plus grand défenseur. “Xbox est cuit. Comment faire encore confiance à Microsoft ?”, s’est insurgé Jez Corden, Rédacteur en Chef du site Windows Central.

Les véritables enjeux de Microsoft et Xbox

Il y a plusieurs explications en fait à la schyzophrénie qui frappe Xbox depuis quelques jours, mais qui est en réalité ancrée dans son ADN depuis maintenant quelques années. Tout cela découle de plusieurs choses. La première, c’est évidemment le rachat boulimique de ces dizaines de studios qui coûtent évidemment une fortune à Microsoft, mais aussi parce que le Game Pass est un gouffre financier que le géant américain est en train de réaliser.

Les défis du Game Pass

Alors certes, à l’ère du tout digital, à l’ère où les gens préfèrent regarder un film ou une série chez eux, sous un plaid devant leur téléviseur 4K, ou même sur leur PC ou leur téléphone, ça demande moins de ressources que dans le jeu vidéo. Il faut comprendre par-là que réaliser un film, ça demande moins de temps qu’un jeu vidéo.

Les conséquences pour le futur de Microsoft

Parce qu’il ne faut pas se leurrer, tous ces licenciements brutaux et massifs, c’est avant tout la décision de Satya Nadella, le CEO de Microsoft, Xbox n’ayant pas vraiment son mot à dire sur agissements récents. Selon Jason Schreier de Bloomberg, depuis que le géant américain a lâché 70 milliards de dollars pour se payer Activision Blizzard, Microsoft surveille de près la branche…