24 May 2024

Le jeu au Lion-d’Angers : un duo gagnant champ de course-casino ?

Un nouveau terrain de jeu pour Le Lion-d’Angers

La loi de décembre 2023 sur l’implantation des casinos ouvre de nouvelles perspectives pour certaines communes, comme Le Lion-d’Angers, qui s’appuie sur la réglementation permettant aux villes ayant une activité équestre ou hippique, d’ouvrir un casino. Situé à l’ouest du Lion-d’Angers, ce terrain prometteur pourrait bientôt accueillir le futur casino, suscitant l’enthousiasme de ses habitants.

Un projet en devenir

Avant de voir les dés tourner et les cartes distribuées, plusieurs étapes restent à franchir. Le maire, Etienne Glémot, prévoit des rencontres avec les casinotiers pour discuter de leurs projets et les inscrire dans une délégation de service public. Les casinos, en s’installant, cherchent à créer un environnement attractif pour les joueurs, avec des restaurants, des salles de spectacle et des espaces culturels.

Un potentiel non négligeable

Malgré un flou juridique autour de la notion de “haras historique”, Le Lion-d’Angers peut se prévaloir de sa tradition équestre avec ses courses hippiques et le Mondial du Lion. Cette nouvelle activité pourrait dynamiser la commune, attirer de nouveaux visiteurs et contribuer fiscalement à l’intercommunalité.

Des réactions contrastées

Si les commerçants du centre-ville semblent pour l’instant indifférents, les habitués du PMU envisagent avec enthousiasme l’arrivée d’un casino. Véronique, cliente fidèle, voit d’un bon œil ce futur projet : “Le binôme champ de course-casino peut être une bonne idée pour le Lion-d’Angers, ça va ramener du monde !”.

Une opportunité à saisir

En somme, l’implantation d’un casino à Le Lion-d’Angers représente une chance pour la commune de diversifier son attractivité, de booster son économie locale et d’offrir de nouvelles perspectives de divertissement à ses habitants. Alors, pourquoi ne pas parier sur ce nouveau terrain de jeu ?